Vous êtes ici : Eductonchien.net » Conseils de dressage et éducation du chien » Dressage du chiot : apprendre les 5 ordres de base

Dressage du chiot : apprendre les 5 ordres de base

dressage chiot mignon

Pour bien démarrer

Pour partir du bon pied (plutôt de la patte !) avec votre chiot, il faut qu’il comprenne ce que vous attendez de lui. Il se sentira ainsi en plus en confiance et ce sera plus facile de le faire coopérer.

La base de l’éducation d’un chiot devrait toujours reposer sur le renforcement positif. Le renforcement positif est le processus qui consiste à donner à un chien (ou à une personne !) une récompense pour encourager le comportement que vous souhaitez encourager, comme pour nous lorsqu’on obtient un salaire pour aller au travail. L’idée n’est pas de soudoyer le comportement, mais de l’entraîner en utilisant quelque chose que votre chien apprécie. Évitez les punitions telles que les corrections en laisse ou les cris. La punition peut rendre un chiot très confus s’il ne comprend pas ce qu’on lui demande. Il est important de garder à l’esprit que la patience aidera grandement votre nouveau chiot à apprendre à bien se comporter.

Le renforcement peut être tout ce que votre chien aime. La plupart des gens utilisent de petits morceaux d’un aliment que le chien adore et qu’il n’a pas souvent comme récompense d’entraînement – quelque chose de spécial – comme le foie séché ou même juste leur croquette. Des félicitations enjouées, des caresses ou la chance de jouer avec leur jouet préféré peuvent également être utilisées comme récompense. Les chiens doivent apprendre à aimer les louanges. Si vous offrez une friandise au chien tout en disant «Bon chien!» D’une voix heureuse (qui part dans les aigus), il apprendra que les félicitations sont une bonne chose et sont une récompense. La nourriture est souvent le moyen le plus pratique de renforcer le comportement.

Vous pouvez commencer l’éducation de votre chiot de manière très simple dès leur retour à la maison, généralement vers l’âge de 8 semaines. Les séances de formation doivent toujours être brèves, seulement 5 à 10 minutes et devraient toujours se terminer sur une note positive. Si votre chiot éprouve des difficultés à apprendre un nouveau comportement, terminez la séance par une chose qu’il sait déjà et félicitez-le pour son succès. C’est important, car si votre chiot s’ennuie ou se sent frustré, cela finira par nuire à son apprentissage.

Apprendre à votre chiot à venir (l’ordre de rappel)

Dans l’idéal vous devriez commencer à lui apprendre à venir dans un endroit calme et à l’intérieur. Asseyez-vous avec votre chiot et dites son nom ou une instruction comme « viens » ou « ici ». Pour l’instant, contentez-vous de donner une friandise chaque fois que vous répétez l’ordre de rappel. Peu importe la réaction de votre animal, il n’a pour le moment encore rien à faire, il suffit de répéter le mot et de lui donner une gâterie. Facile !

Ensuite, déposez la friandise sur le sol près de vous. Dès que votre chiot a terminé de la déguster, répétez l’ordre. Quand il lève les yeux, donnez-lui une autre friandise. Répétez l’exercice plusieurs fois jusqu’à ce que vous puissiez la lancer un peu plus loin et qu’il continue à se retourner lorsque vous l’interpelez. Évitez de trop répéter le nom de votre chiot ; le dire trop souvent quand il ne répond pas risque de l’habituer à l’ignorer encore plus. Au lieu de cela, rapprochez-vous plutôt de votre chiot et recommencez l’étape précédente jusqu’à ce qu’il comprenne.

Une fois que votre chiot est capable de se retourner pour vous faire face lorsque vous l’appelez, commencez à ajouter du mouvement et à rendre le jeu plus amusant ! Lancez une friandise sur le sol et éloignez-vous rapidement en appelant votre chiot. Ils devraient courir après vous, car la poursuite est amusante pour un chien ! Quand il vous rattrape, félicitez-le, donnez-lui des gâteries ou jouez avec. Le but est de rendre amusant le fait de le faire venir à vous. Continuez à développer ce jeu sur de plus longues distances et à d’autres endroits. Lorsque vous vous entraînez à l’extérieur (toujours dans un endroit sûr et fermé), il peut être utile de garder votre chiot attaché à une laisse longue au début.

Autres conseils

  • Lorsque votre chiot vient vers vous, ne tendez pas la main pour l’attraper tout de suite. Cela peut être déroutant ou effrayant pour certains chiens.
  • Si votre chiot est craintif, agenouillez-vous, faites-lui face de côté et offrez-lui des friandises lorsque vous lui attrapez son collier.
  • N’appelez jamais votre chien pour le punir ! Cela lui apprendra seulement que vous êtes imprévisible, et que c’est plutôt une bonne idée de vous éviter.
  • Récompensez toujours votre chien pour avoir répondu à son nom, même s’il a fait des bêtises !

Apprendre au chiot à marcher en laisse sans tirer

chiot dressage marche en laisseEn compétition, la marche « au pied » signifie que le chien marche sur votre côté gauche de manière à avoir sa tête au niveau de votre genou pendant que vous tenez la laisse sans tirer. Le dressage de votre chiot peut être moins exigent, l’objectif étant qu’il marche gentiment en laisse sans tirer.

Quel que soit l’ordre verbal (« au pied » ou « calme ») que vous choisissez, soyez cohérent et utilisez toujours le même mot. Que votre chiot marche sur votre côté gauche ou sur votre côté droit dépend entièrement de vous. Mais soyez cohérent en refaisant toujours de la même façon.

Tout d’abord, assurez-vous que votre chiot soit à l’aise avec une laisse. Cela peut leur sembler étrange au début, et certains chiots peuvent même mordre la laisse. Donnez à votre chiot des friandises pendant que vous lui mettez la laisse au début. Ensuite, placez-vous à côté de votre chiot avec la laisse raccourcie (enroulez-la dans votre main) et donnez-lui plusieurs friandises pour lui apprendre à rester debout ou assis sans bouger à côté de votre jambe. Faites un pas en avant et encouragez-le à vous suivre en lui donnant une autre récompense pendant qu’il arrive à votre niveau.

Continuez à donner des friandises à votre chiot toujours au niveau de votre genou ou de votre hanche lorsque vous marchez. S’il se met à courir devant vous, il suffit de tourner dans la direction opposée, de l’appeler vers vous et de le récompenser lorsqu’il obéit à nouveau. Vous pouvez par la suite commencer à donner les gourmandises de façon plus espacée (étape par étape).

En répétant cet apprentissage avec patience, votre chien finira par marcher plus volontiers à vos côtés sans tirer lorsqu’il sera en laisse. Laissez à votre chien du temps pour vadrouiller et renifler lors de vos promenades. Une fois qu’il a eu le temps d’explorer les lieux, donnez-lui le signal « Allez ! » d’une voix enjouée et récompensez-le lorsqu’il se remet en place avant de continuer à marcher.

Apprendre au chiot l’ordre de s’asseoir

Il existe deux méthodes différentes pour apprendre à votre chiot ce que la commande « assis » signifie.

chien apprendre ordre assis

La première méthode s’appelle la capture. Tenez-vous devant votre chiot en lui tendant de la nourriture ou des friandises pour chien. Attendez qu’il s’assoie, félicitez-le et donnez-lui une récompense. Ensuite, faites un pas en arrière ou sur le côté pour l’encourager à se lever et attendez de nouveau qu’il s’assoie. Donnez une autre gâterie dès qu’ils s’assoient. Après quelques répétitions, vous pouvez commencer à dire « assis » dès qu’il commence à s’asseoir.

Il existe deux méthodes différentes pour apprendre à votre chiot ce que « assis » signifie. Vous pouvez utiliser l’une ou l’autre ou même les 2.

La première méthode s’appelle la capture. Tenez-vous devant votre chiot en lui tendant de la nourriture ou des friandises pour chien. Attendez qu’il s’assoie, dites « oui » et donnez-lui une gâterie. Ensuite, faites un pas en arrière ou sur le côté pour l’encourager à se lever et à attendre qu’il s’assoie. Donnez une autre gâterie dès qu’ils s’assoient. Après quelques répétitions, vous pouvez commencer à dire « assis » dès qu’il commence à s’asseoir.

La méthode suivante s’appelle le leurre. Mettez-vous devant votre chiot, en tenant une friandise comme appât. Placez-la juste devant le nez du chiot, puis soulevez lentement la nourriture au-dessus de sa tête. Il va probablement s’asseoir pendant qu’il lève la tête pour suivre des yeux la friandise. Laissez-le manger uniquement quand il arrive en position assise. Répétez une ou deux fois avec l’appât alimentaire, puis recommencez sans la nourriture en utilisant seulement votre main vide, mais continuez à féliciter le chiot après qu’il se soit assis. Une fois qu’il a compris le signal de s’asseoir, vous pouvez commencer à dire « assis » juste avant de faire un signal de la main.

Ne forcez jamais physiquement votre chiot à s’asseoir ; cela peut être déroutant pour certains chiens.

Apprendre l’ordre coucher au chiot

« Coucher » peut être enseigné de la même façon que « assis ». Vous pouvez attendre que votre chien s’allonge (commencez dans une petite pièce ennuyeuse comme une salle de bain peut vous aider) et capturer ce comportement en récompensant votre chien avec une friandise quand il se couche. Puis encouragez-le à se lever (avec un appât si nécessaire) et attendez de nouveau qu’il se couche pour recommencer. Après plusieurs fois, vous pouvez recommencer en disant « coucher » au moment qu’il le fait.

Vous pouvez aussi inciter le chien à se coucher lorsqu’il est en position assise ou debout en tenant une sucrerie dans votre main contre sa truffe et en l’amenant lentement vers le sol. Donnez la récompense uniquement lorsque les coudes du chien touchent le sol pour commencer. Après quelques répétitions, commencez à diriger l’autre main sur le sol, puis donnez la friandise une fois qu’il est couché. Lorsqu’il peut suivre le signal de votre main correctement, commencez à dire « couché » au moment que vous bougez votre main.

Tout comme pour l’ordre assis, n’utilisez jamais la force pour mettre votre chien en position couchée.

Apprendre au chiot l’ordre « pas bouger »

chien dressage pas bougerUn chiot qui connaît l’ordre « pas bouger » restera tranquille (assis) jusqu’à ce que vous lui dites qu’il peut à nouveau bouger en donnant un autre signal, appelé « l’ordre de relâchement ». La commande « pas bouger » est plus difficile à apprendre que la plupart des ordres de base, car elle demande un comportement de durée et aussi de distance. Le but est d’apprendre à votre chien à rester assis jusqu’à ce que le prochain ordre soit donné (durée), même lorsque vous vous éloignez (distance).

Tout d’abord, apprenez-lui l’ordre de libération/relâchement. Choisissez le mot que vous utiliserez, comme « OK » ou « c’est bon ». Tenez-vous debout à côté de votre chiot assis, lancez une friandise sur le sol et dites le mot alors qu’il s’avance pour l’attraper. Répétez cet exercice plusieurs fois jusqu’à ce que vous puissiez dire le mot d’abord et qu’il commence à avancer avant que vous lanciez la récompense. Ceci enseigne au chien que cet ordre signifie qu’il peut bouger.

Lorsque votre chien connaît l’ordre de relâchement et maîtrise l’ordre de s’asseoir, faites-le s’asseoir, faites-lui face, et donnez-lui un gâteau. Faites une pause, et donnez-lui un autre gâteau s’il reste assis, puis libérez-le en donnant l’ordre de relâchement. Augmentez graduellement le temps d’attente entre les friandises. Si votre chien se lève avant que vous lui en donniez l’ordre, ce n’est pas grave ! Cela signifie simplement qu’il n’est pas prêt à rester assis aussi longtemps, recommencez simplement avec un temps plus court.

Une fois que votre chien peut rester assis pendant plusieurs secondes, vous pouvez commencer à vous éloigner. Placez-le en position assise et dites « pas bouger », reculez d’un pas, puis revenez vers le chiot, donnez-lui une friandise, et dites le mot de relâchement que vous lui avez appris. Continuez à pratiquer progressivement par étapes, en gardant les choses assez faciles pour que votre chien puisse réussir. Exercez-vous à la fois face à lui et en vous éloignant le dos tourné (ce qui est plus réaliste).

Une fois que votre chien arrive à ne plus bouger, vous pouvez progressivement augmenter la distance. C’est également vrai pour l’ordre « assis ». Plus il l’apprend solidement, plus il peut rester longtemps assis. La clé, c’est de ne pas s’attendre à trop, trop vite. Les objectifs d’entraînement sont atteints par paliers, vous devrez donc peut-être ralentir et vous concentrer sur une chose à la fois. Pour réussir l’apprentissage du « pas bouger », les sessions doivent être courtes et efficaces.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *