Menu
Vous êtes ici : eductonchien.net » collier anti fugue » dresser chien » Questions / Réponses sur l’apprentissage avec un collier anti fugue

Questions / Réponses sur l’apprentissage avec un collier anti fugue

Q:  Si je ne peux pas entendre le bip du collier, comment puis-je savoir quand commencer à tirer sur la laisse ?

R: Sur la plupart des systèmes le bip d’avertissement est aigus et pas trop fort, ce qui le rend plus difficile pour de nombreux adultes à entendre. Vous pouvez souvent tricher en regardant les oreilles du chien, pour voir quand elles pointent vers le haut ou vous servir d’une autre réaction que vous aurez observé. Une autre astuce consiste à mettre le collier dans l’autre sens vers le dessus du cou du chien, de cette façon vous pouvez voir la LED du témoin indicateur présent sur la plupart des colliers anti fugue qui s’allume.

Q: Mon chien est sourd et ne peut pas entendre le bip. Comment puis-je lui apprendre ?

R: Utiliser un système anti fugue avec un collier vibrant. Ces colliers vibre, un peu comme un téléphone portable en mode silencieux. De cette façon, votre chien peut comprendre l’avertissement en utilisant un autre sens que l’ouïe.

Q: Pour faire sortir mon chien je dois lui faire franchir la frontière, comment puis-je faire ?

R: Durant la période d’apprentissage il est indispensable de rester cohérent avec votre compagnon, il faut donc éviter de lui faire traverser la limite du terrain par lui même. A la place vous pouvez lui faire franchir la limite en le portant si c’est un chien de petite taille ou en le mettant dans la voiture et traverser ainsi.

Il est très important de lui retirer le collier lorsque vous devez lui faire franchir la limite, ceci pour éviter que le collier se déclenche à un moment qui ne convient pas, mais aussi pour empêcher un faux déclenchement causé par un autre système anti fugue des voisins ou des interférences.

Par la suite lorsque le chien aura comprit la limite de la clôture anti fugue et se sera familiarisé avec le collier, vous pourrez lui apprendre à franchir la limite quant il a la permission. Mais pour l’instant,  garder les choses simples et cohérentes en évitant de lui faire franchir cette limite de lui même.

Q: Mon chien ignore complètement la correction. est-ce que je dois augmenter le niveau de la correction ?

R: Si pendant la formation le chien n’a pas du tout de réaction lors de la correction, l’explication la plus logique est que le collier anti fugue n’est pas ajusté correctement ou n’envoie pas le choc. Même avec les paramètres les plus bas, la plupart des chiens vont au moins réagir en tournant la tête ou gratter le collier comme s’il était piqué par un insecte. Il est probable que les électrodes ne sont pas réellement en contact direct avec la peau, et par conséquent le chien ne reçoit pas le choc électrostatique.

Vérifiez que des poils trop long ne gène pas et que le collier soit assez serré pour que vous ne puissiez passer seulement deux doigts entre le collier et la peau du chien. Sur certaines espèces de chien les poils sont très épais dans ce cas il ne faut pas hésiter à éclaircir la zone autour du cou où les sondes sont en contact avec la peau pour faciliter le contact.

Il vaut mieux attendre de voir la réaction du chien avec le collier bien ajusté avant d’augmenter le niveau de correction. Une absence complète de réaction est très rarement dû à un niveau de correction trop faible.

Q: Mon chien réagit à la correction, mais ne semble pas particulièrement gêné par elle.Devrais-je augmenter la force de la correction ?

R: Si le chien ne montre qu’une réaction très légère au choc de la correction, si par exemple il ne recule pas rapidement lors d’un choc, vous devriez augmenter le niveau de la correction de telle sorte que ça attire plus l’attention du chien.

Q: Après un choc mon chien est devenu très peureux et a couru vers la maison. Il n’ose plus du tout s’approcher de la frontière ?

R: Certains chiens sont extrêmement sensibles à la correction et pourraient devenir trop intimidé par la frontière. Pour ces chiens, une bonne solution consiste à augmenter le niveau de récompense pour jouer à l’intérieur de la frontière et diminuer le niveau de correction. Donc consacrer plus de votre temps de formation à des activités positives comme jouer dans la zone sûre. Vous pouvez aussi lui donner à manger dans la zone de sécurité pour vous aider à créer des associations positives dans cette zone.

Le chien peut réagir à la peur de son maître qu’il lui aurait montré par inadvertance durant la formation. Parfois, nous cultivons accidentellement la peur chez un chien en exagérant l’attention qu’on lui donne après la correction pour le consoler par exemple, il faut éviter ce genre de réaction.

Q: Mon chien a appris les règles de délimitation, mais reste trop loin de la frontière. Comment je peux faire pour qu’il se rapproche un peu plus de la limite.

R: Beaucoup de chiens resteront à distance de plus de 4 mètres des drapeaux après avoir eu la correction. Ceci est une partie normale de l’apprentissage de la clôture anti fugue, au début ils vont être très prudent puis au fil du temps vont devenir plus aventureux et se rapprocher de la frontière. Il ne faut pas que vous le forciez à se rapprocher de la limite, c’est à lui de se familiariser avec le système au cours du mois.

Q: Mon chien veut toujours suivre la camionnette du facteur et franchir la limite. Que dois-je faire ?

R: Essayez de trouver un moyen de recréer cette tentation pendant la formation. Par exemple, faire l’apprentissage au moment où le facteur arrive. Vous pouvez également demander à un ami de simuler la scène en arrivant en voiture jusqu’à la maison et en se rendant à la porte pour recréer une expérience similaire pour le chien.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *