Vous êtes ici : eductonchien.net » collier anti aboiement » Comprendre la cause des aboiements et agir en conséquence

Comprendre la cause des aboiements et agir en conséquence

Personne ne devrait s’attendre à ce que son chien n’aboie jamais. Cela serait aussi déraisonnable que de s’attendre à ce qu’un enfant ne parle jamais. Mais il arrive que certains chiens aboient excessivement. Si ce comportement devient un problème chez vous ou affecte vos relations avec le voisinage, la première étape consiste à déterminer ce qui fait que votre chien aboie autant. C’est une fois que vous saurez pourquoi que vous pourrez commencer à traiter le problème.

Pourquoi les chiens aboient-ils ?

L’aboiement est un type de communication vocale que les chiens utilisent, donc cela peut signifier différentes choses en fonction de la situation. Voici les principales raisons pour lesquelles un chien peut aboyer.

Territoriale ou protectrice

Les chiens tout comme les loups sont des animaux très territoriaux. Lorsqu’une personne ou un animal entre dans une zone que votre chien considère être sur son territoire, il arrive bien souvent que cela entraine des aboiements excessifs. La plupart du temps, les aboiements augmentent au fur et à mesure que la menace se rapproche . Votre chien sera vigilant et même agressif lors de ce type d’aboiements.

L’aboiement d’avertissement ou de peur

Certains chiens aboient au moindre bruit ou objet qui attirent leur attention ou les surprennent. C’est un des moyens qu’ils ont développés pour réagir et se rassurer face à ce genre de stress. Cela peut arriver n’importe où (dehors, au parc, chez le vétérinaire) pas seulement sur leur territoire d’origine.

L’ennui ou la solitude

En tant que descendants de loups, les chiens sont des animaux grégaires/sociaux. C’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas s’épanouir seuls, ils ont besoin de nouer des relations,  communiquer et s’ajuster pour être équilibrés. Cela explique pourquoi les chiens peuvent s’entendre si bien avec tant d’autres animaux et surtout avec nous les humains qui avons bâti une relation de confiance depuis plus de 20 000 ans avec cette espèce. Vous comprenez qu’en restant seul une partie de la journée, un chien peut développer du stress, de l’anxiété et même de la souffrance qui peut se traduire par des aboiements excessifs.

Pour saluer ou jouer

Les aboiements ne sont pas toujours un moyen d’exprimer des émotions négatives. Les chiens aboient souvent, car ils sont heureux de voir des personnes ou d’autres compagnons. C’est habituellement un type d’aboiement heureux, accompagné de mouvement de queue et parfois de saut.

Pour exprimer leurs envies

Bien souvent vous pourrez voir un chien aboyer pour signaler qu’il veut quelque chose, comme aller dehors, jouer, manger ou attirer votre attention.

L’anxiété de séparation

Les chiens qui souffrent d’angoisse de séparation vont souvent aboyer excessivement lorsqu’ils sont laissés seuls. Ils présentent également d’autres symptômes, comme la peur du détachement, la destruction, la dépression ou encore en urinant et en faisant ses besoins dans toute la maison alors qu’il est normalement propre. Les chiens aboyeurs compulsifs semblent aboyer juste pour entendre le son de leurs voix. Ils font aussi souvent des mouvements répétitifs, comme courir en cercles ou le long de la clôture.

Comment traiter les aboiements excessifs

Réussir à canaliser les aboiements excessifs de votre chien n’est pas une chose qui se fait du jour ou lendemain. Cela demande de la pratique, de la patience et surtout de la cohérence. Voici quelques conseils à retenir avant de commencer le dressage.

  • Les cris ne sont jamais la bonne solution, au contraire ils peuvent pousser votre chien à aboyer plus par manque de compréhension, en croyant que vous l’encouragez. La première règle est donc de parler calmement et avec fermeté, mais ne pas crier.
  • La plupart des chiens ne vont pas comprendre ce que vous voulez quand vous lui criez d’arrêter d’aboyer. Former votre chien à comprendre le mot « Calme! » ou « silence! » est un bon moyen d’y remédier.

Apprendre l’ordre de ne plus aboyer

Peu importe, le mot que vous employez « chut! », « silence! », « calme! ». Lorsque votre chien aboie, dites cet ordre avec une voix calme et ferme. Attendez jusqu’au moment qu’il cesse d’aboyer, même si c’est juste le temps de respirer et félicitez le par des caresses et avec une voix qui part plus dans les aigus (les chiens sont sensibles à l’intonation de la voix) puis donner lui une friandise qu’il adore.

Il suffit de faire attention de ne jamais le récompenser alors qu’il aboie, pour ne pas entrainer l’effet inverse. Finalement, en répétant cet exercice de renforcement positif, l’animal va comprendre qu’en arrêtant d’aboyer après l’ordre exprimé, il aura une récompense délicieuse. Par la suite, vous n’aurez plus besoin de nourriture pour le récompenser, votre approbation verbale devrait suffire.

Apprenez-lui l’ordre d’aboyer puis de se taire

Alternativement, vous pouvez enseigner à votre compagnon à 4 pattes d’aboyer sur commande lorsqu’il est calme, puis de lui signaler d’arrêter avec un ordre différent accompagné d’un geste (en tenant vos doigts sur vos lèvres). Les chiens assimilent souvent les signaux corporels plus rapidement que les instructions vocales. En pratiquant ces commandes un petit moment lorsqu’il est calme, il devrait apprendre à arrêter d’aboyer sur vos ordres, même s’il en ressent l’envie.

Autres recommandations

  • Un chien fatigué est un chien tranquille. Si votre chien aboie quand vous le laissez seul, fatiguez-le avant votre départ. Faites une longue promenade ou courez, emmenez-le jouer à la balle au parc en compagnie des autres chiens.
  • Ne laissez pas le problème empirer. Plus un chien fait quelque chose, plus il est enraciné dans son comportement. La mauvaise habitude d’aboyer peut apporter aux chiens une montée d’adrénaline, qui va rendre les aboiements agréables. Et inciter le chien à aboyer encore plus dans certaines situations, comme lorsque le courrier arrive, ce qui peut éventuellement rendre le chien plus agressif dans ces situations et entrainer de mauvaises conséquences. Traitez les problèmes d’aboiements le plus rapidement possible.
  • N’encouragez jamais votre chien à aboyer lors de certains bruits ou certaines situations (porte qui claque ou sur un autre chien) et découragez-le d’aboyer chez les autres.
  • N’utilisez jamais une muselière ou d’autres moyens de contrainte pour empêcher un chien d’aboyer pendant de longues périodes ou lorsqu’il n’est pas surveillé. Cela peut être dangereux pour votre animal de compagnie.
  • Certains problèmes médicaux peuvent provoquer des aboiements excessifs, allant des piqûres de tiques à une maladie cérébrale, ou quelque chose qui cause une douleur continue. Les animaux de compagnie âgés peuvent développer une forme de sénilité canine qui pourrait être à l’origine de vocalisations excessives. C’est toujours une bonne idée d’emmener votre animal de compagnie chez le vétérinaire pour s’assurer qu’il n’y a aucune cause médicale qui se cache derrière le problème.

Les solutions possibles face aux aboiements selon leur cause

Une fois que vous savez pourquoi votre chien aboie, vous pouvez commencer à travailler sur les moyens de diminuer ce comportement gênant. Voici comment vous pouvez agir contre les aboiements en fonction de leur cause.

Pour l’aboiement de protection / territoriale / d’alarme / peur

Comme ce type d’aboiement est souvent motivé par la peur ou par une menace perçue contre leur territoire ou des membres de la famille, il est possible de les diminuer en limitant ce que votre chien voit à l’extérieure. S’il est à l’intérieur d’une cour clôturée, utilisez du bois massif ou caché à l’aide d’un paillage au lieu d’une clôture ou d’un grillage. S’il aboie lorsqu’il est à l’intérieur, limiter l’accès aux fenêtres et aux portes ou trouver un moyen d’empêcher de voir en fermant les rideaux ou les volets.

Lorsque les aboiements sont provoqués par ces causes, un collier anti aboiement peut être une bonne solution rapide et facile à mettre en œuvre à condition que le chien soit en bonne santé et qu’il ait plus de 6 mois.

Pour l’ennui / la solitude

Si votre chien aboie excessivement durant votre absence, vous devez trouver un moyen de lui fournir plus d’amusement ou de distraction pour éviter qu’il ne soit seul trop longtemps ou qu’il s’ennuie.

Laisser le chien à l’intérieur du domicile est préférable et permet de réduire l’impact du bruit sur les voisins. C’est aussi une sécurité supplémentaire pour votre maison et plus sûre, car les chiens laissés seuls à l’extérieur sont plus vulnérables face au risque de fuite, vol, à l’empoisonnement, à harcèlement et à d’autres dangers.

Il est bien évident que le chien peut encore aboyer à l’intérieur s’il s’ennuie. Donc, si votre chien aboie pendant que vous travaillez toute la journée essayez de trouver une solution pour le distraire comme :

  • Si c’est possible, demandez à quelqu’un d’aller le voir, le promener ou jouer avec pendant au moins une heure dans la journée.
  • Fournissez à votre chien des jouets ou des objets pour lui permettre de s’amuser avec même seule. Il n’y a pas besoin de dépenser beaucoup ou de chercher bien loin pour ça. Par exemple, une simple bouteille en plastique vide (pour la mordiller), une vieille chaussure ou un doudou à mordiller peut parfaitement distraire votre chien plusieurs heures. Il existe aussi de très bons jouets d’occupation et des jouets de distribution d’aliments qui peuvent l’occuper un bon moment et le fatiguer suffisamment.

Lors du jeu / la venue de visiteur à la maison

Pour empêcher un chien d’entrer dans une frénésie d’aboiements chaque fois que vous rentrez à la maison ou que la sonnette sonne, vous devrez lui apprendre à réagir autrement. Une méthode efficace consiste à l’éloigner de la porte d’entrée et le faire attendre à cet endroit lorsque la porte s’ouvre. Il est préférable qu’il puisse voir la porte, sans être trop près pour autant.

Commencez par choisir cet emplacement et entrainez votre chien à y rester, au début sans toucher la porte. Utilisez beaucoup de friandises et de louanges, pour en faire un jeu positif pour lui. S’il arrive à rester au même endroit sans bouger, répétez le même exercice en ajoutant cette fois-ci la sonnette. Demandez à quelqu’un de simuler une visite et de sonner ou toquez à la porte pour habituer le chien lors de vraie visite. Bien sûr, votre chien ne va certainement pas tout de suite respecter le jeu, mais avec du temps et de la pratique, il apprendra à rester à son emplacement lorsque la porte s’ouvrira et que les invités entreront.

Surtout, ne récompensez jamais votre chien en le caressant ou en le félicitant lorsqu’il vous aboie dessus au moment que vous rentrez chez vous. Au contraire, ignorez-le ou contentez-vous de contact visuel jusqu’à ce qu’il arrête d’aboyer. Vous pouvez ensuite le féliciter et le caresser.

Pour attirer votre attention

De la même façon, ne récompensez jamais les aboiements en général. Si votre chien aboie quand il veut de l’eau, ou pour réclamer de la nourriture, vous lui avez sans doute enseigné malgré vous à aboyer pour obtenir ce qu’il veut. S’il aboie parce qu’il veut sortir, c’est pareil.

Si vous êtes dans cette situation, vous devez enseigner à votre chien des moyens de communiquer sans aboyer. Par exemple, vous pouvez lui apprendre à sonner une cloche que vous avez attachée à la poignée de la porte pour sortir. Ou encore, poussez la gamelle avant de le remplir, et peut-être qu’il va commencer à le pousser avec sa truffe pour faire le même bruit. C’est à vous de trouver des stratagèmes pour éviter ce genre d’aboiement.

S’il aboie et que vous voyez que son plat est vide, attendez quelques minutes, allez faire autre chose, puis remplissez-le, afin qu’il ne puisse pas croire que son aboiement a été efficace.

N’oubliez pas de ne pas gronder votre animal de compagnie pour ce genre de raisons. Pour un chien, cela est encore considéré comme une attention. La clé est d’ignorer votre chien et surtout ce qu’il réclame, jusqu’à ce qu’il cesse d’aboyer.

Lors d’angoisse de séparation ou d’aboiement compulsif

l’angoisse de séparation et les aboiements compulsifs sont difficiles à soigner et doivent être traités avec l’aide d’un vétérinaire ou d’un comportementaliste animal expérimenté et certifié. Dans les cas graves, les chiens souffrant de ces problèmes nécessitent parfois une thérapie médicamenteuse pour les aider à faire face tout en apprenant de nouveaux comportements plus acceptables.

Pour les cas moins graves, vous pouvez améliorer les choses en évitant au chien de s’ennuyer durant votre absence (suivez les conseils pour l’ennui / solitude) et en l’ignorant s’il aboie pour attirer votre attention (voir les conseils sur les aboiements pour l’attention). N’utilisez jamais de colliers anti aboiement ou d’autre type de correction négative dans ce genre de situation.

Dans quels cas utiliser un collier anti aboiement ?

Il existe un certain nombre de produits sur le marché qui promettent d’arrêter les aboiements rapidement. Les colliers anti aboiement font partie des solutions les plus populaires, car ils permettent d’obtenir de bons résultats rapidement à condition d’être utilisés convenablement et dans des cas bien précis.

Il ne devrait jamais être utilisé, si le chien souffre d’un problème de comportement comme l’angoisse de séparation ou portée lorsque vous n’êtes pas à la maison ou alors en toute sécurité en le désactivant ou uniquement en mode avertissement. De plus la correction devrait être choisie en fonction du tempérament du chien et de sa taille. Un collier à spray ou à citronnelle est souvent moins efficace sur les plus gros chiens ou les chiens malins qui comprennent rapidement que la réserve de spray ne dure pas très longtemps. Au contraire un collier à correction électrostatique pourrait être perçu comme trop brutal sur un petit chien ou un grand chien très craintif et rendre le chien plus agressif.

Il existe aussi des dispositifs hors collier qui émettent des ultrasons ou diffusent un spray. Ils peuvent bien fonctionner à condition que votre chien aboie dans une zone définie. Ce genre de dispositif fonctionne bien mieux si vous présent pour récompenser votre animal de compagnie quand il arrête d’aboyer pour renforcer ce que vous voulez que votre chien fasse.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *